Le vol en wingsuit : La liberté en chute libre

décembre 19, 2023

Imaginez-vous, debout sur le bord d’une falaise ou dans la soute d’un avion, les yeux fixés sur l’horizon, le coeur battant la chamade. Vous avez tout le matériel nécessaire, vous avez suivi une formation rigoureuse, vous êtes prêt. Vous respirez profondément, vous lancez… et le monde s’ouvre sous vos pieds. Vous n’êtes plus simplement en train de tomber, vous volez. C’est le saut en wingsuit, une expérience à la fois terrifiante et exaltante, mêlant sensations de chute libre et de vol. Mais comment fonctionne cette pratique extrême ? Quels sont les dispositifs de sécurité en place ? Comment peut-on se former et quels sont les objectifs d’un tel sport ?

La mécanique du vol en wingsuit

Le vol en wingsuit, également appelé vol en combinaison ailée, est une discipline du parachutisme. Cette pratique permet aux adeptes de voler sur de longues distances grâce à une combinaison spéciale équipée d’ailes. Cette combinaison, appelée wingsuit, est conçue pour augmenter la portance, l’effet qui permet de contrôler la descente et de se déplacer horizontalement pendant la chute.

Cela peut vous intéresser : Short de trail : le guide pour trouver le modèle qui vous convient

La voilure de la wingsuit est répartie entre les bras et les jambes, créant ainsi une surface plane qui permet de se déplacer dans les airs. Le vol en wingsuit est dirigé par les mouvements du corps : en modifiant l’axe de votre corps, vous pouvez changer la direction et la vitesse de votre vol. Le largage, c’est-à-dire le moment où vous quittez l’avion, est une étape clé du vol en wingsuit, car c’est à ce moment que vous devez vous positionner correctement pour commencer à voler.

Les dispositifs de sécurité en wingsuit

Comme dans toute discipline extrême, la sécurité est primordiale lors d’un saut en wingsuit. Même si le risque zéro n’existe pas, plusieurs dispositifs sont en place pour minimiser les dangers. La wingsuit est conçue pour être facilement déployable en cas de besoin, et un parachute de secours est toujours inclus dans l’équipement du pratiquant.

A lire aussi : La pétanque de compétition : Tactique et précision

L’ouverture du parachute est déclenchée manuellement par le pilote, généralement à une altitude de 1000 à 1500 mètres. Un extracteur, petit parachute qui aide à déployer le voile principal, est souvent utilisé pour faciliter cette ouverture. De plus, lors de sauts en tandem, le pilote expérimenté contrôle l’ouverture du parachute, assurant un niveau de sécurité supplémentaire pour les débutants.

La formation au vol en wingsuit

Pour pouvoir pratiquer le vol en wingsuit, un certain niveau d’expérience en parachutisme est nécessaire. Avant de pouvoir enfiler une wingsuit, vous devrez avoir effectué au moins 200 sauts en parachute. Cette formation préliminaire est essentielle pour acquérir les compétences nécessaires pour gérer un saut en wingsuit, notamment la capacité à contrôler votre position dans l’air et à ouvrir votre parachute de manière sûre et efficace.

Une fois ce prérequis atteint, vous pourrez suivre une formation spécifique au vol en wingsuit, lors de laquelle vous apprendrez à utiliser correctement la combinaison ailée. Cette formation est généralement délivrée par des instructeurs certifiés et comprend des sauts d’initiation, des cours théoriques et des simulations.

Les objectifs d’un saut en wingsuit

Le vol en wingsuit est une discipline qui comporte de nombreux objectifs, tant sur le plan personnel que sportif. Pour certains, il s’agit de repousser leurs limites, de vivre une expérience unique, de se confronter à leurs peurs. Pour d’autres, le vol en wingsuit est un sport compétitif, où l’objectif est de réaliser les figures les plus spectaculaires, de voler sur les plus longues distances ou d’atteindre les vitesses les plus élevées.

Peu importe vos objectifs, le vol en wingsuit offre une sensation de liberté inégalée. Se lancer dans le vide, sentir le vent sur votre visage, observer le monde sous vos pieds… C’est une expérience qui ne ressemble à aucune autre.

En résumé, le vol en wingsuit est une discipline extrême qui offre une expérience unique de vol et de chute libre. La pratique de ce sport nécessite une formation sérieuse et l’adoption de mesures de sécurité rigoureuses. Que vous soyez un adepte de sensations fortes ou un sportif à la recherche de nouveaux défis, le vol en wingsuit peut vous offrir une nouvelle perspective sur le monde et sur vous-même. Alors, prêt à prendre votre envol ?

L’obtention du brevet et la pratique autonome

Le vol en wingsuit n’est pas une discipline que l’on peut pratiquer de manière autonome dès le premier saut. Pour obtenir l’autorisation de voler seul, il est nécessaire d’obtenir un brevet officiel. Ce brevet est délivré par la Fédération Française de Parachutisme, après une formation et un certain nombre de sauts effectués sous la supervision d’un instructeur qualifié.

Pour l’obtention du brevet, il est nécessaire de respecter certaines conditions. Tout d’abord, il faut avoir effectué un minimum de 200 sauts en parachute. Ensuite, il faut suivre une formation spécifique au vol en wingsuit, qui comprend des sauts d’initiation, des cours théoriques et des simulations. Lors de cette formation, vous apprendrez à maîtriser la position initiale de vol, l’ouverture du parachute à la hauteur minimale de sécurité, et le vol en respect des axes de déplacement.

Une fois le brevet obtenu, vous pourrez pratiquer le vol en wingsuit de manière autonome. Cependant, il est recommandé de continuer à voler régulièrement avec des instructeurs ou des pilotes plus expérimentés pour continuer à améliorer vos compétences et rester à jour sur les dernières techniques et mesures de sécurité.

Le vol en wingsuit en tandem et en groupe

Pour ceux qui ne sont pas encore prêts à se lancer seuls dans le vide, ou pour ceux qui veulent simplement découvrir le frisson du vol en wingsuit sans avoir à passer par toute la formation, il existe l’option du vol en wingsuit en tandem. Comme pour le saut en parachute en tandem, vous serez attaché à un pilote expérimenté qui s’occupera de la sortie de l’avion, du vol et de l’ouverture du parachute. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur l’expérience du vol et la beauté du paysage.

Pour les pilotes expérimentés, le vol en wingsuit offre également la possibilité de voler en groupe. Le saut en groupe est une pratique qui demande une grande maîtrise de sa wingsuit et de son vol, car il est nécessaire de respecter les axes de déplacement de chacun pour garantir la sécurité de tous. Ces sauts en groupe permettent de réaliser des figures et des formations impressionnantes, ajoutant une dimension supplémentaire au plaisir du vol en wingsuit.

Conclusion

Le vol en wingsuit est une discipline qui offre une expérience unique de chute libre et de vol, avec la sensation de flotter dans l’air et de défier les lois de la gravité. Que ce soit pour la montée d’adrénaline, le plaisir de voler ou la beauté des paysages vus d’en haut, les raisons de s’y essayer sont nombreuses.

Cependant, ce sport extrême requiert une formation rigoureuse et une grande conscience des risques. Que ce soit pour l’obtention du brevet permettant la pratique autonome, ou pour les sauts en tandem ou en groupe, le respect des règles de sécurité est primordial. Mais une fois ces obstacles surmontés, le ciel est littéralement la limite.

Alors, si vous êtes prêt à relever le défi, à repousser vos limites et à vivre des sensations fortes, le vol en wingsuit pourrait bien être l’aventure que vous cherchez.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés